Thérapeute
TRAME
Soin vibratoire
-
Facilitateur.ice
cercle restauratif

Pas plus tard qu’il y a une heure, j’écrivais à ma chargée d’accompagnement dans la CAE (coopérative d’activité et d’emploi) que le fait que l’université Paris 8 ait fermé l'accès au DESU transe auto-induite, aux personnes non médicales ou paramédicales montre qu'iels veulent en faire un outil de soin "conventionel». C’est du moins comme ça que je le perçois. (Je tiens à me joindre à la déception, frustration, colère des personnes qui avaient entamé ce DU avec le projet de poursuivre avec le DESU dans une visée professionnalisante et qui se retrouve sans suite parce que non titulaire d’un diplôme médical ou paramédical).

En revanche, très égoïstement, c’est un bon point pour moi qui suis infirmière de formation et qui suis assez heureuse de voir la médecine s’ouvrir petit à petit à d’autres méthodes de soin et que cela passe par le milieu universitaire (et malgré le coup de gueule qui va suivre, je suis hyper enthousiaste à l’idée d’entreprendre ce DU).

En face de ça donc je peste et j’enrage contre cette société scientifique, qui veut tout prouver, tout analyser sans quoi une pratique de soin, d’accompagnement, ne serait pas valable, pas efficace, voire même dangereuse et que nous ne serions que des charlatans, usurpateur.ices.

Je lie cette réflexion du jour à une discussion cet hiver avec un ami qui se dit très cartésien, (agrégé de maths en pleine déconstruction de son privilège de mec cis) mais qui a une certaine estime de moi donc, il m’écoute quand je lui parle de Trame et autre. Ce jour là, pour qui pourquoi, on s’est mis à parler astrologie et sans virulence aucune, il la dénigrait un peu.

Si je le rejoignais sur la légèreté des horoscopes des magazines (on pourrait voir du classisme ici de notre part), en revanche, je sentais une colère monter en moi de voir qu’encore une fois, sous prétexte que ce n’était pas prouvé, c’était dénigrable quand bien même la très ancienneté de cette pratique, le fait qu’elle soit très répandue, que beaucoup de personnes puissent s’y intéresser et y trouver du soutien. Cette colère en soutien à l’astrologie et à celleux qui l’utilisent, la transmettent et en font leur métier, s’étend à bon nombre d’autres pratiques de soin, de thérapie et de développement personnel qui sont tout autant méprisées par la science car « non prouvées ». Je suis (un peu) sortie de moi en les défendant bec et ongles car j’y sentais très au fond de mes tripes que cela encore une fois touchait à une forme d’oppression de la science sur le non visible, sur le non prouvable (encore faut il mettre les mêmes moyens de recherches partout), sur la spiritualité, et encore une fois sur les femmes. Car ses pratiques et les recours à ses pratiques sont majoritairement l’oeuvre des femmes.

Persécutées, brulées, noyées à une époque, toutes ces femmes sorcières qui pratiquent aujourd’hui le sont sous une autre forme. Si nos vies ne sont pas en jeu, c’est une réelle oppression que nous subissons par la science comme celle d’être une personne sexisée et qui doit dans notre société prouver deux fois plus qu’un homme que sa vie, son métier, ses passions sont dignes d’être vécues, d’exister et d’être visible.

i j’entends complètement la nécessité de surveiller les pratiques car oui, il y a des dérives mensongères, abusives voire sectaires, j’aimerais cesser de douter de ma propre pratique dès qu’en face je sens poindre l’ombre du scepticisme, et même ne serait-ce que de la condescendance. Ne venez pas me dire non plus que c’est à moi seule d’avoir confiance, de mettre de l’énergie à garder le cap, à croire en ce que je fais. Car tout comme on targue les femmes de « mais toi aussi tu as le droit de prendre la parole, je ne t’en empêche pas », c’est à l’oppresseur en face de mesurer l’impact de sa posture, de conscientiser ses privilèges et de s’effacer un peu pour laisser la place.

Cartisien.nes et Scientifiques de tout bord, même si j’aime échanger avec vous (au point de retourner à la fac) comme j’aime échanger avec les mec cis, parfois franchement f…. vos g...et laisser nous vivre, exercer. Nous ne faisons pas plus de mal que votre science qui parfois entre nous fait de sacré dégats.

Cartisien.nes et Scientifiques, vous avez en soutien derrière vous le système entier qui vous a bien maché le boulot tous ces derniers siècles donc mesurez s’il vous plait votre force qui écrase celleux qui ne l’ont pas.

Je remercie @lagriottevagabonde qui par son post « capitalisme écocidaire, colonialité, patriarcat résulte d’un même paradigme » que je rejoints, même si ce n’était pas son propos et qu’elle ne soutiendrait peut être pas ce que je dis là, a, pour qui pourquoi réveillé cette colère en moi aujourd’hui et poussé à écrire ce post.

mathilderegniertherapeute

             En contrat CAPE (contrat d'appui au projet  d'entreprise ) avec la coopérative d'activité et d'emploi CHRYSALIDE (Quimper, 29) du 1er juin 2023 au 31 mai 2024         
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram